Chers adhérents, nous vous espérons en bonne santé malgré la crise sanitaire qui se prolonge.

Vivre en Tarentaise n’est pas restée inactive depuis le début d’année.
Malgré le confinement nous avons réussi à terminer l’opération de sensibilisation au radon. Presque tous les dosimètres ont été récupérés et analysés. Un compte rendu a été rédigé et transmis à l’agence régionale de santé. 27% des logements testés (150) présentent un taux de radon supérieur aux normes françaises. Une quinzaine de logements nécessiteraient des travaux. Nous sommes en contact avec l’ARS et une société privée pour effectuer un diagnostic gratuit auprès d’une dizaine de logements très concernés... Un article va être proposé aux différentes communes pour poursuivre l’information.


Elections municipales. Différents changements à la tête de communes en Haute Tarentaise pourraient avoir un impact sur des projets que nous suivons depuis longtemps : verger conservatoire de la Ballastière, microcentrale sur le Ponthurin... Des communes ont pris contact avec nous pour participer à des commissions développement durable ; green washing ou changement réel ? Nous allons essayer malgré tout de faire avancer quelques vieilles idées... Il est clair que le travail collectif mené par différents groupes associatifs ou citoyens sur la charte de transition en Tarentaise a eu un impact sur les intentions affichés par certains responsables municipaux...Mais il va falloir passer aux actes.


Nous avons écrit à la mairie de Montvalezan pour dénoncer quelques mauvaises habitudes en matière de gestion des déchets et de dépôts de matériaux. Article dans la presse. Déposition défavorable au projet de résidence Odalys sur une parcelle de forêt.


Deux dépositions concernant des remontées mécaniques sur la Plagne. Une rencontre avec la société de remontées mécanique de la Plagne et un échange cordial. La télécabine desservant le glacier de Bellecôte va être modernisée et déplacée vers la gauche dans la partie supérieure. Un espace conséquent sera rendu à la nature et plusieurs remontées démontées. Mais un très grand nombre de plantes protégées vont être soit détruites soit déplacées... La CNPN a donné son feu vert à la condition que l’espace libéré fasse l’objet d’une maitrise foncière durant 30 ans...Nous avons fait des propositions en ce sens.
Différentes stations de ski disposent d’un observatoire environnemental. Nous avons participé au comité de pilotage de celui de Courchevel. Une convention nous a été proposée afin de pouvoir consulter les données disponibles.


En principe nous serons présents lors de l’écofête de Centron le 19 septembre.