Déviation RN90
Depuis 6 mois environ la déviation de la RN 90 en rive droite de l’Isère en amont de Moutiers semble achevée. Les travaux se concentrent actuellement sur le réaménagement du lit de la rivière. Nous constatons que l’ancienne route a vu sa largeur se réduire de façon assez forte.
Nous sommes attentifs à cet aspect des travaux car nous considérons qu’il serait bon d’offrir aux cyclistes un itinéraire indépendant du trafic automobile. Les bandes cyclables matérialisées sur la déviation nous paraissent bien étroites et ne nous semblent pas offrir une sécurité importante aux personnes de plus en plus nombreuses qui se déplacent dans notre vallée à vélo. Ce phénomène risque bien sûr de s’intensifier avec le développement du vélo à assistance électrique.


Nous savons qu’il y a des risques de chutes de pierres sur l’ancien itinéraire, mais la probabilité d’une collision entre une bicyclette et une pierre nous parait bien moindre que celle d’une collision avec une voiture ou une moto sur le nouveau tracé. Il serait d’ailleurs possible d’offrir le choix des deux itinéraires aux personnes..
C’est pourquoi nous voulons attirer de nouveau l’attention des responsables du chantier et des élus de Tarentaise sur cette question. Nous observons que les itinéraires cyclables sont en cours de développement dans notre vallée. Un nouveau tronçon de voie verte a été ouvert entre Villaroger et Sainte Foy, la voie verte va être prolongée d’Aime vers le tunnel « de sécurité » du Siaix. Il nous semble donc qu’il faudrait envisager dès maintenant, si cela n’a pas encore été fait, une liaison Sainte Foy Moutiers indépendante du trafic automobile pour les cyclistes.
Le traitement qui leur est réservé dans l’état actuel des choses est-il à la hauteur des enjeux en termes de sécurité et de développement des déplacements doux ? Quelle part de la somme colossale dépensée a été consacrée aux cyclistes ?
Il nous semble que ce sujet est important pour le développement touristique de la Tarentaise mais peut être aussi pour offrir une alternative à la voiture individuelle dans les déplacements quotidiens.