lesboisses01
A la demande de plusieurs personnes demeurant à Tignes l’association Vivre en Tarentaise  propose quelques remarques au sujet des  différents travaux  envisagés aux Boisses pour faire suite à la dernière autorisation UTN (1500 lits). Elles pourraient  rendre à ce secteur une certaine valeur paysagère.
La butte du barrage
Au sommet de celle-ci on peut avoir une vue très agréable sur le lac et ses alentours. Malheureusement les dépôts successifs de matériaux n’ont pas été suffisamment nivelés et recouverts de bonne terre. Une remise en état et un reverdissement devraient s’imposer et contribuer à l’harmonie des lieux.

L’hélisurface
La  butte est utilisée comme hélisurface. Notre association considère que l’usage de l’hélicoptère devrait être réservé aux secours et aux travaux dans les lieux difficiles d’accès. Le transport de clients depuis les aéroports de Lyon ou Genève, ou pour pratiquer l’héliski nous paraît devoir être proscrit pour des raisons d’éthique.  Comment demander à chacun d’économiser l’énergie si quelques uns sont autorisés à gaspiller du kérosène ? Comment convaincre davantage de personnes de venir découvrir nos montagnes si lorsque l’on arrive au sommet on y découvre un hélicoptère débarquant quelques privilégiés ? Enfin, il ne paraît pas acceptable d’infliger autant de nuisances sonores aux habitants des Boisses.

L’écovillage futur
Suite à la dernière autorisation UTN, le secteur urbanisé des Boisses devrait s’étendre notablement. Une route dessert actuellement la zone qui devrait est convertie en « écovillage ». Nous trouvons regrettable que l’on envisage de créer un nouvel accès en passant derrière l’église des Boisses dans un espace boisé, rocheux  et pentu. Cette artificialisation supplémentaire du site ne nous semble pas nécessaire.

Les parkings
La surface de parking située entre le barrage et le village est très étendue. Ne pourrait-on pas envisager  soit de la masquer en construisant au dessus dans les proportions raisonnables, soit de réaliser des parkings souterrains ? Ne pourrait-on pas dégager un peu plus d’espace vert au pied de l’église pour  augmenter la valeur paysagère de cet édifice ?
Les murs. De nombreux murs en béton mériteraient un parement en pierre. Il en va de même pour les falaises  grillagées qui surplombent la déviation. Nous sommes conscients de l’ampleur de la tâche, mais ce lieu emblématique ne le mérite-il pas ?

lesboisses02La publicité
Nous profitons de l’occasion de ce courrier pour  signaler à Monsieur le Maire le caractère illégal du très grand panneau publicitaire apposé sur les grillages de la déviation des Boisses.  Aussi, l’association espère qu’il sera déposé dans les meilleurs délais.