Monsieur le Préfet,

Nous avons l’honneur d’attirer votre attention sur le comportement  scandaleux de la blanchisserie Vu  implantée sur  la commune d’Aigueblanche.
Cette entreprise fonctionne à proximité immédiate d’un lotissement et génère de nombreuses nuisances pour les habitations voisines :
émissions de vapeurs et liquides suspects, nuisances sonores très vives et absence probable de convention de raccordement au réseau d’eaux usées de la commune.
Suite à une inspection du service des installations classées, cette société a été mise en demeure par arrêté préfectoral de trouver une solution permettant l’évacuation des fumées sans incommoder le voisinage. Il a été suggéré d’élever les conduits d’évacuation.
Par ailleurs, un autre arrêté a imposé une évaluation des nuisances sonores. Celle ci a été réalisée et a révélé un dépassement des seuils réglementaires. Une consignation de somme à l’encontre des responsables a été envisagée.
Enfin, un procès verbal a été rédigé par la police rurale de la commune pour rejet ou abandon de déchets en quantité importante dans les eaux superficielles ou souterraines. (PV n° 02/2009).

Monsieur le Préfet, cette énumération démontre à notre sens d’une part, les nuisances effectives causées tant au  voisinage qu’au milieu naturel et d’autre part la  mauvaise volonté manifeste de la blanchisserie. Aussi, notre association veut croire que les services de l’Etat voudront bien prendre toutes les mesures nécessaires (consignation  conséquente ou interruption temporaire du fonctionnement) pour amener cette société à un comportement plus citoyen. La saison d’hiver qui approche laisse hélas présager une intensification des nuisances pour les habitations voisines, aussi nous espérons que des mesures rapides pourront être prises à l’encontre de la société Vu.
Dans l’espoir que  notre courrier contribuera à améliorer la qualité de vie des habitants de la commune d’Aigueblanche nous vous adressons, Monsieur le Préfet, nos sincères salutations.