Edelweiss

RN de la Baïlettaz
Il apparait qu’au moins deux espèces végétales très rares sont présentes au sein de la réserve. L’une (Sesleria Ovata) est présente uniquement à Tignes et Val d’Isère en France. Une autre très rare au niveau des alpes doit être suivie : viola pinnata.
La population de bouquetins est plutôt à la hausse : entre 260 et 280 sur l’ensemble Prarion, Grande Sassière et Baïlettaz. Toujours quelques cas de keratoconjonctivite (3 cas sur 55 mâles).
La réserve est pâturée tardivement par des ovins et cela ne pose pas de problème pour la flore pour le moment.
Un protocole de suivi est en cours d’élaboration pour le lac de la Baïlettaz. Le gypaète barbu est présent régulièrement dans le secteur. Les chamois ne font plus l’objet de comptages globaux. Leur population doit être déterminée par un dénombrement sur un circuit prédéfini...
Différentes animations hivernales ont lieu à Val d’isère pour faire connaître cette réserve naturelle.

MarmotteL’association Vivre en Tarentaise a participé régulièrement aux séances de travail concernant l’élaboration de la charte du parc national de la Vanoise. Toute l’équipe du Parc a fourni au fil des années un gros effort de concertation entre les différents acteurs et un gros travail d’analyse des enjeux que l’aire d’adhésion devra affronter dans les années à venir. Le cœur du parc continuant à bénéficier d’une protection totale nous ne ferons pas de remarques sur le texte correspondant.
En ce qui concerne l’aire d’adhésion, l’association Vivre en Tarentaise approuve les différentes orientations structurantes dans lesquelles on retrouve la nécessité d’un comportement innovant et exemplaire en matière de développement, d’aménagement, de services, d’économie d’espace et de ressources, agricole, forestière, de gestion de l’espace et des paysages, de préservation, de valorisation du patrimoine etc.. L’association VET approuve également les objectifs généraux présents au sein de chaque orientation.

Comités consultatifs des trois réserves naturelles situées sur Tignes et Val d’Isère janvier 2015.


RN de la Baïlettaz

La population de bouquetins du secteur augmente lentement après la forte baisse d’il y a quelques années. Sur la réserve, 17 mâles chanteurs comptés pour les lagopèdes. Mais le comptage n’a pas eu lieu sur l’ensemble de la réserve. 74 personnes sont passées sur le sentier l’été dernier. Cette voie est entretenue régulièrement.La commune de Val d’Isère reconnait la compétence des gardes, mais considère que les moyens financiers affectés sont dérisoires, aussi elle réclame de reprendre la gestion de celle-ci.

Quels enjeux autour de la charte du parc National de la Vanoise ?

vanoise_vacheLes communes autrefois membres de la zone périphériques vont être invitées à signer une charte pour intégrer ce qui désormais s’appellera la zone d’adhésion. Les communes signataires pourront se prévaloir du label PNV. Depuis plus de deux ans, une intense concertation se déroule pour aboutir à la rédaction de ce document. La question qui est posée est de savoir dans quels domaines des efforts sont attendus et dans quelle mesure ils seront quantifiables.