Enquête publique concernant le classement de site : « Des lacs Lavouet aux lacs de la Tempête ».
Communes de la Bathie et de Cevins Novembre 2017
L’association a consulté le dossier proposé et fait les observations suivantes :


Notre structure a participé avec l’association locale (Association de défense des montagnes de la Bathie) au lancement de l’idée de classer le secteur du col de la Bathie. Elle a proposé ensuite lors d’une visite de la DREAL sur le terrain d’étendre ce classement aux Lacs de la T empête sur la commune de Cevins. Vivre en T arentaise se réjouit donc de voir la procédure arriver à son terme. Elle félicite la commune de Cevins qui a accepté de se joindre à cette opération de protection paysagère.
Elle constate que Olivier Pasquet a fait comme pour d’autres sites un excellent travail de collecte de données, mais aussi d’analyse du secteur concerné sous différents aspects : g éologie, histoire, pastoralisme, c arrières, minéraux, lacs, flore faune…
Elle imagine que les quelques enclaves non classées autour de plusieurs chalets ou hameaux sont prévues pour éviter de soulever des craintes auprès des propriétaires. Mais cet argument ne tient pas à notre avis car d ans tous les cas pour rénover un chalet d’alpage un passage en commission des sites s’impose. Il serait donc préférable d’expliquer ce point aux habitants des deux communes.
Le dossier montre bien tous les aspects patrimoniaux ou paysager s du futur site c lassé. Nous souhaitons que ce secteur dont la qualité va être reconnue par un « label national »contribue à dynamiser le tourisme estival sur les deux communes. Il serait bon que le dossier serve de base à une présentation du site afin que les visiteurs so ient à l’avenir informés de sa valeur sous différents angles. A minima une présentation sur un site internet ou une brochure seraient intéressantes .
La maitrise de la circulation motorisée est un facteur clef pour le maintien du caractère remarquable de l ’espace. Nous souhaitons que les deux communes prennent leurs responsabilités dans ce domaine afin que l’on évite de croiser des quads ou des 4x4 au col de la Bathie. Mais ce point est indépendant de la procédure administrative d’aujourd’hui. Mais il s’agi t à notre avis de cohérence…
Enfin nous regrettons que ce classement de site ne concerne pas les communes de Feissons sur Isère (Vallée de la Grande Maison) et Naves. Ce vaste espace autrefois dévolu essentiellement au pastoralisme a été découpé arbitrairement en différentes communes au cours de l’histoire. Il mériterait d’être mieux valorisé et reconnu sous tous les aspects soulignés par Olivier Pasquet. Il s’agit pour nous d’une occasion perdu e pour souligner l’unité du massif et de le mettre en valeur. A quand la suite ?