Le quad un loisir vert ?
On apprend par la presse qu’un club de quads a réussi un « coup médiatique » en promenant une douzaine d’élus de différentes communes sur le Versant du Soleil en Tarentaise. Le circuit de serait déroulé sur des « chemins cartés » et différents passages auraient nécessité que les passagers mettent pied à terre. Il est donc fort probable que les conducteurs soient sortis des voies ouvertes à la circulation motorisée. Un témoin a d’ ailleurs photographié la trace laissée par les engins au dessus d’Aime dans les prés.

Une autre photo publiée montre un engin garé essentiellement dans un pré. Le Code de l’environnement interdit de représenter un véhicule en situation d’infraction, ce qui est le cas ici !

Il est facile pour s’attirer la bienveillance du lecteur ou du spectateur de promener des personnes handicapées pour différentes raisons, de nettoyer des chemins ou encore de ramasser les ordures laissées par des visiteurs indélicats. Mais un engin motorisé n’est pas nécessaire pour cela...

Lire la suite : Le quad un loisir vert ?

Courchevel - Lac de la Rosière
Plusieurs randonneurs ayant fréquenté récemment le site du Lac de La Rosière nous ont fait part de leur surprise en arrivant près de ce lac.
Le site courchevel.com présente ainsi la «Boucle du Lac de La Rosière» : «cette balade en raquette se déroule dans un cadre sauvage et vous emmène à la découverte d'un site grandiose : le Lac de La Rosière.»
Ce lac est situé en bordure d'une zone Natura 2000 et d’un site protégé.
Chacun sait que la faune est particulièrement vulnérable en période hivernale.
Ce site a été privatisé pour tout le mois de mars. Les visiteurs empruntant la route d'accès au Lac de La Rosière sont prévenus de la présence d'un séminaire mais ne s'attendent pas à y trouver un circuit d'essai de véhicules Land Rover, sur des structures artificielles.

Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur,
Les associations de protection du milieu montagnard soussignées ont toujours soutenu fermement la loi no 91-2 du 3 janvier 1991 relative à la circulation des véhicules terrestres dans les espaces naturels. Avec ce texte, le législateur, motivé par la protection des espaces naturels, par la volonté de faire cesser les nuisances causées aux autres utilisateurs de l'espace (agriculteurs, éleveurs, résidents, randonneurs) et de moraliser la fréquentation des espaces naturels, interdit la pratique du tout-terrain motorisé en dehors des voies et chemins.

L’association Vivre en Tarentaise regrette vivement qu’un article de loi permette d’autoriser la desserte des restaurants d’altitude situés sur les domaines de ski alpin. Cette évolution législative montre l’organisation et le poids de certains élus au sein de notre représentation parlementaire.
Elle craint que de nombreux débordements ne soient observés : nuisances sonores perceptibles sur de longues distances, divagation des engins motorisés sur l’ensemble du domaine skiable ou sur ses alentours, accidents...

A Mesdames et Messieurs les Maires de Tarentaise.
Objet : circulation des engins motorisés sur les chemins ruraux

Mesdames et Messieurs les Maires,
Vous avez sans doute été destinataire du livret réalisé par l’APTV, et intitulé « boite à outils pour une meilleure gestion des engins motorisés. Ce document a fait l’objet de plusieurs réunions rassemblant de nombreux acteurs concernés. Nous nous félicitons de sa réalisation et de sa diffusion. Cependant, il nous paraît important de compléter votre information en matière de jurisprudence relative aux chemins ruraux notamment.