Circulaire janvier 2016

Chers adhérents, nous vous présentons nos meilleurs vœux de santé et bonheur pour cette année 2016 qui commence.

Lors de l’assemblée générale tenue fin novembre, nous avons décidé pour l’année 2016 de maintenir le tarif de la cotisation annuelle.

La composition du bureau s’établit ainsi après la réunion de janvier : Président A Machet, Vice Présidents A Fourmaintraux et B André, trésorière D Marien et secrétaire R Talbot.

Ci-dessous quelques nouvelles de notre environnement.

Nous continuons de travailler sur les différents dossiers de microcentrales afin de tenter d’atténuer l’impact lié à la diminution énorme du débit de certains des derniers cours d’eau naturels de Tarentaise...

Nous nous apprêtons à commenter et à réagir si nécessaire à la parution prochaine de la mouture définitive du SCOT Tarentaise qui va encadrer tous les projets d’aménagements pour 15 ans environ.. Un courrier interassociatif adressé au président du SCOT réclamait en début d’hiver différentes mesures compensatoires..

La Tarentaise, suite à une proposition du CLD, s’est lancée dans l’établissement d’un plan climat énergie. Cette procédure arrive également à son terme, mais on peut craindre que son ambition ne soit pas à la hauteur des engagements pris par la France lors de la COP 21..

Nous avons écrit à différents acteurs au sujet des problèmes d’assainissement du hameau du Monal..

Hôtel d’Exception du lac de Tignes

A la suite de l’appel déposé par la commune, contre l’annulation de l’arrêté UTN obtenue par les associations, notre avocat a rédigé un mémoire pour maintenir notre argumentation contre l’urbanisation des rives du Lac de Tignes.

Contrat local de santé

A la suite de la réunion organisée par le CLD il y a plusieurs années sur la question de la couverture médicale en Tarentaise, un contrat local de santé est en cours d’élaboration entre l’agence régionale de santé et les collectivités du territoire. VET a été sollicitée pour le volet santé et environnement. 3 réunions..

Les prochaines réunions du bureau se dérouleront en principe les jeudi 11 février et 10 mars à 20h 15 à la salle Cérutti (Aime). Nous serons heureux de vous y accueillir. (Vérifier sur notre site internet)

Au nom du bureau,

le président Alain Machet

Réunions

L'association se réunit une fois par mois à partir de 20h15, salle Cérutti à Aime.
Toutes les personnes intéressées peuvent y assister et participer !

  • jeudi 9 novembre 2017
  • jeudi 14 septembre 2017
  • jeudi 11 mai 2017
  • jeudi 9 février 2017
  • jeudi 5 janvier 2017
  • mercredi 14 septembre 2016
  • jeudi 23 juin 2016
  • jeudi 10 mars 2016
  • jeudi 14 janvier 2016
  • jeudi 12 novembre 2015
  • jeudi 15 octobre 2015
  • jeudi 10 septembre 2015
  • jeudi 4 juin 2015
  • jeudi 7 mai 2015
  • jeudi 2 avril 2015
  • jeudi 5 février 2015
  • jeudi 8 janvier 2015
  • jeudi 13 novembre 2014
  • jeudi 2 octobre 2014
  • jeudi 28 août 2014
  • jeudi 20 mars 2014
  • jeudi 6 février  2014
  • jeudi 9 janvier 2014
  • jeudi 14 novembre 2013
  • jeudi 10 octobre 2013

Circulaire mai 2015

Même si nous sommes restés silencieux depuis notre dernière circulaire de nombreuses actions ont été entreprises.

A la suite d’une fuite de mazout à Courchevel et la pollution de deux ruisseaux nous sommes intervenus auprès de la Mairie pour suggérer entre autres choses le contrôle des vieilles cuves. Une visite à la déchèterie de Valezan nous a permis de constater une fuite d’huile sur le container destiné à stocker les huiles de vidange. Courrier à la COVA

Pollution des vallées alpines.

Vous avez tous constaté la dégradation de la qualité de l’air dans notre vallée, mais ce phénomène concerne toutes les Alpes du Nord. Il est du en grande partie au trafic routier et à l’utilisation de poêles à bois anciens non performants. Différentes actions ont été menées par un large collectif associatif pour demander le transfert sur le train des poids lourds qui transitent à travers les Alpes. Courriers aux ministères concernés. Parallèlement nous avons rédigé un texte adapté à la situation de la Tarentaise. La presse ne l’a pas publié hélas.

Une zone de tranquillité sur le versant du Soleil ?

Nos amis de Mountain Wilderness ont convaincu la Région Rhône Alpes d’expérimenter de concept et la com com d’Aime (COVA) de tenter l’expérience...Un groupe d’étudiants a été chargé de faire un diagnostic de territoire sous la houlette de la DREAL. Nous avons été associés à ce processus qui avance lentement. Il est clair que les élus sont extrêmement prudents à ce sujet... VET suit cela avec beaucoup d’intérêt car nous avions demandé sa mise en place lors de l’UTN du Nant du Beurre, lors de la création de la piste d’alpage entre Montgirod et Tessens et lors de l’enquête publique relative à la microcentrale du Nant de Tessens. A suivre...

Extension du domaine skiable de Sainte Foy.

Pas de nouvelle remontée pour le moment, mais une nouvelle piste sous la crête de la Marquise avec un impact paysager non négligeable. Déposition de VET demandant la présentation d’un plan de gestion pour les quinze ans à venir...
Microcentrale Bonneval Tarentaise. Ce projet s’inscrit dans un vaste programme d’équipement des derniers ruisseaux ayant un débit naturel. Déposition négative de VET...

Rencontre avec Bernadette Laclais députée de Chambéry.

Nous avions appris que cette parlementaire avait été chargée par Manuel Vals de faire un bilan de la loi Montagne et de proposer sa révision...Nous nous sommes inquiétés de ce processus à l’heure où l’on cherche à relancer l’activité dans toutes les directions. S’agissait-il d’entreprendre une nouvelle phase de bétonnage de la montagne ? Nous sommes donc allés avec les autres associations savoyardes la rencontrer pour lui exposer nos craintes, nos attentes et nos propositions. Des associations nationales ont fait de même. Processus à suivre car différents groupes de pression sont à l’œuvre.

Chenillette des Chapelles.

Depuis plusieurs années un chalet situé sous le Dôme de Vaugellaz a été rénové et mis en location. Celle-ci s’accompagne du damage de la piste pastorale qui le dessert. En accord avec la Mairie et nos amis du CAF, nous avons collecté différents témoignages, des photos, fait constater par huissier le site internet, et les agents de l’ONCFS ont pu verbaliser le conducteur qui est aussi l’exploitant du chalet.. Nous tentons de lancer une action juridique inter associative à l’encontre de ce que nous considérons comme des infractions.

Nouvelles pistes d’alpage.

Nous participons aux commissions agricoles de l’APTV. Il y a quelques semaines nous avons été confrontés à trois projets discutables sur Pussy, Notre Dame du Pré et Saint Jean de Belleville. Celui de Notre dame du Pré était sans doute le plus discutable : une zébrure en pente raide sous le Mont des Archers visible de loin. Nous avons tenté sans succès de retarder la décision pour envisager une visite en période estivale. Nous nous interrogeons sur l’utilité de participer à cette commission..Nous avons clairement dit le fond de notre pensée aux responsables de l’APTV. A suivre.