Rapport d’activités 2009


Le mot du président

Chers adhérents, vous trouverez ci-dessous les principaux textes rédigés par votre association au cours de l’année 2009.

Mais, Vivre en Tarentaise ne se contente pas de gratter du papier, elle participe à de nombreuses réunions avec les élus, des responsables de l’administration et les autres associations. VET intervient dans les commissions de l’Assemblée de Pays Tarentaise-Vanoise (APTV) et dans les débats organisés par le Conseil Local de Développement (CLD).
Lire la suite : Rapport d’activités 2009

Rapport d'activités 2008

Le mot du président

Chers adhérents, merci pour votre fidèle soutien. Comme les années précédentes vous avez été nombreux à renouveler votre adhésion et donc votre participation au fonctionnement de notre association.
A noter comme un fait positif la création d'un groupe local de Vivre en Tarentaise à La Plagne qui agit pour l'isolation des logements et les ressources d'énergies renouvelables.
Comme souvent, nous avons été préoccupés au cours de l’année écoulée par différents projets de constructions de logements touristiques : Valmorel, Landry, Montvalezan, Bourg Saint-Maurice, Saint- Martin de Belleville, Tignes. Actuellement, il y a 10 000 nouveaux lits touristiques autorisés en construction en Tarentaise. Quand est ce que l’on arrête ? Est-ce que ce processus est sans fin ? Aucun élu ne semble prêt pour le moment à dire stop ! (pour les voisins à la rigueur..). Alors à quoi bon parler de tourisme durable ou de "développement durable" ?
Lire la suite : Rapport d'activités 2008

Rapport d'activités 2007

Le mot du président

Chers amis, nos préoccupations malheureusement, restent toujours les mêmes : gestion des engins motorisés, des eaux usées, ressource en eau potable, protection des sites et du caractère de notre vallée. A travers notre participation à différentes commissions, nous tentons de favoriser la mise en place de transports en commun, les économies d’énergie, le développement du tri sélectif. Il devient crucial de se pencher aussi sur « les économies en matière d’espace ». En effet, il paraît très difficile de répondre aux besoins de logements et à la demande de sites pour installer des entreprises, tout en préservant les espaces nécessaires au maintien de l’agriculture et au caractère de nos paysages. Comme les risques naturels restreignent notablement les surfaces urbanisables, peut on continuer à construire des maisons individuelles en Tarentaise ? A quoi ressemblera cette vallée lorsque tout le fond de la cuvette aura été comblé par les lotissements ou les zones artisanales ?
Lire la suite : Rapport d'activités 2007