Chers adhérents, nous vous proposons ci-dessous un petit résumé de nos interventions récentes en faveur de notre environnement.
Nous sommes intervenus de nouveau auprès du Sous Préfet et de la DREAL pour les alerter à propos des travaux qui se déroulent dans le site classé de Champagny le haut, au sein du hameau de la Couaz (site inscrit). Il semble que nos interventions vont enfin provoquer une visite sur le terrain de la part des services concernés ...


Vallon du Clou

En tant qu’acteur historique de la protection de ce vallon, maintenant classé, nous avons été contactés par une stagiaire d’EDF.
EDF qui est toujours propriétaire des chalets du secteur envisage la réhabilitation de certains d’entre eux. Nous avons suggéré différentes possibilités en fonction des moyens qui pourront être dégagés...

Carrière de Villette (Aime)

Nous avons été sollicités régulièrement au cours des décennies précédentes par les habitants du village, lassés par les vibrations, les bruits et les poussières générées par l’exploitation. En principe l’exploitation était encore autorisée pour de nombreuses années, mais la présence d’une veine noire au sein de la roche condamne l’extraction à court terme sur le site actuel. Le carrier envisageait une extension importante en direction du village, ce qui a soulevé l’indignation de la population et le lancement d’une pétition. Afin d’en savoir plus nous avons rencontré l’élue concernée qui semble consciente du problème et parait s’orienter vers une extension mesurée vers le hameau et une autre extension, après études, vers le sud. Au-delà de ce problème local, nous nous interrogeons sur les besoins de notre vallée en sable et sur les capacités des autres sites de production... A suivre

Les talus de Tarentaise

La biodiversité est en recul partout, y compris en Tarentaise. Nous avons rédigé un article avec nos amis de l’association Nature en Tarentaise pour attirer l’attention des collectivités sur le fait que certains talus sont devenus des zones refuges pour des espèces fragiles. Ce sont donc plus que de simples « bords de route » et leur entretien mériterait réflexion...Voir texte sur notre site.

Piste de Comborcière aux Arcs

Il s’agit du remplacement d’un télésiège ancien par un modèle d’occasion plus performant. Il y aura également création d’une nouvelle piste de ski dans ce secteur qui n’avait jusqu’alors jamais connu le passage des bulldozers... Impact paysager évident et nécessités « économiques » ?...Nous avons demandé de réelles mesures compensatoires...
Depuis notre participation à la rédaction d’un contrat local de santé, nous relançons l’APTV au sujet de la qualité de l’air dans les logements. Pour certains d’entre eux, La présence de radon est avérée et nous souhaitons faire procéder à des mesures dans le plus grand nombre possible de ces logements. Hélas, l’Agence Régionale de Santé ne propose plus de kits de mesures gratuits... Faudra t-il que VET les finance ?

La fondation Club Med a contacté les associations de protection pour leur demander si elles étaient disposées à participer à des actions en vue d’approvisionner ses villages en produits locaux. Nous leur avons proposé de s’investir dans les actions en faveurs des vignes et des vergers de Tarentaise ainsi qu’au développement du maraichage. Nous venons de relancer les élus sur cette thématique qui nous est chère.
Nous participons depuis de longues années (30 ans au moins) à des réunions sur l’accompagnement de l’agriculture locale. Récemment, il y a eu une longue discussion sur les pistes pastorales : entretien, gestion des engins motorisés, extensions éventuelles et jusqu’où, financements...

Prochainement, nous serons présents dans les réunions des comités consultatifs des réserves naturelles de Tueda, de la Bailletaz, de la Grande Sassière et des vallons de la Sache. Un moyen pour tous les acteurs, et donc pour nous, de suivre la gestion de ces sites protégés.

Avis de décès

Le mâle du couple de gypaètes de Peisey a, hélas, trouvé la mort sur le Versant du Soleil, sans doute victime d’une rencontre avec une ligne THT ou un avion. La femelle continue d’alimenter son petit. De la nourriture a été déposée à proximité pour lui éviter de laisser le gypaéton exposé aux attaques des corbeaux.... Ce couple avait régulièrement mené à bien l’élevage de petits depuis 7 ou 8 ans.

Au nom du bureau le président Alain Machet