Chers adhérents, nous vous proposons ci-dessous quelques nouvelles de notre environnement.

Notre association continue d’être présente dans différentes commissions : comité de pilotage du plan pastoral de territoire (soutien aux conditions de vie des alpagistes), Comités consultatifs des réserves naturelles.
Durant cet été nous avons été sollicités à de nombreuses reprises.

Au sujet du projet de transformation du camping au pied du rocher d’escalade de Notre Dame du pré. Nous avons avec d’autres associations obtenu à la fois des assurances et des améliorations du projet. Les collectivités se font encore tirer l’oreille pour se donner les moyens de maitriser la circulation motorisée en amont du rocher d’escalade. Attendons les conclusions de la réunion UTN pour tirer un bilan.

Torrent de Bonnegarde (Aime-Macôt). En plein mois d’aout nous avons appris qu’une enquête était ouverte pour doter ce torrent et ses deux affluents amont d’une microcentrale. Nous avons malgré tout pris le temps de consulter le dossier et de faire une déposition. On retrouve dans cette affaire les mêmes faiblesses que dans d’autres dossiers ; débit estimé par comparaison à d’autres cours d’eaux, étude d’impact incomplète, effets paysagers complètement minimisés. Nous avions l’impression comme souvent de prêcher dans le désert, mais nous avons eu la bonne surprise il y a quelques jours de constater que le commissaire enquêteur a reconnu la pertinence de certaines de nos remarques. Il a émis un avis négatif. Le Préfet peut très bien passer outre, donc affaire à suivre...

Nous nous sommes mobilisés de nouveau pour essayer de relancer l’idée d’une zone de tranquillité sur le versant du Soleil : long courrier adressé aux élus concernés. Nous avons écrit également au ministre de l’environnement au sujet de la chenillette des Chapelles...

Courrier à la DREAL et à la mairie de Sainte Foy au sujet de l’assainissement du hameau du Monal et de l’absence de toilettes publiques. Courrier également pour inciter la mairie à recommander le broyage des déchets verts aux exploitants agricoles qui sont encore trop nombreux à pratiquer le brûlage en plein air. Bonjour les dioxynes...

Les lampes clignotantes disposées sur les câbles du trans-vanoise express ont été remplacées par un projecteur puissant disposé sur le versant Montchavin alors que la commune de Peisey a eu la bonne idée d’éteindre les réverbères de nuit. Adieu les beaux cieux étoilés de montagne ! Courrier aux deux mairies concernées.

La commune de Tignes s’inquiète de la fusion du glacier de la Grande Motte... Quel projet délirant se prépare-t- il ?

L’enquête publique relative au scot s’est terminée, le commissaire enquêteur a émis un avis relativement court pour un dossier aussi important. Il n’a pas remis en cause hélas le projet de construire encore 47 000 lits nouveaux en Tarentaise d’ici 15 ans. Nous attendons avec intérêt, mais sans trop d’illusions la dernière version après l’avis des services de l’Etat.

Festival des Solidarités en Tarentaise. Cet évènement est organisé cette année par l’association Tarentaise branchée. Chaque année on y retrouve des films, des témoignages, des rencontres autour de l’aide aux plus démunis aux quatre coins de la planète. On y évoque aussi souvent différents problèmes d’environnement et Vivre en Tarentaise y a déjà pris sa part. Cette année nous avons choisi de financer la venue d’une pièce de théâtre. A suivre sur notre site ou par mail.

La prochaine réunion du bureau se déroulera en principe le jeudi 9 novembre à 20h15 à la salle Cérutti (Aime). Nous serons heureux de vous y accueillir. (Vérifier sur notre site internet)

L’assemblée générale se déroulera en principe le jeudi 7 décembre à la salle Gallaxie de Bourg Saint Maurice à 20h15.

Au nom du bureau le président Alain Machet