Chers adhérents, les animateurs de votre association se sont réunis à deux reprises depuis le début de la nouvelle année. Ils ont continué de participer aux commissions de l’assemblé de pays Tarentaise Vanoise (APTV).
Par exemple : deux réunions du conseil local de développement consacrées à l’agriculture d’une part et d’autre part à la gestion de l’espace en tarentaise.


Comité de bassin versant traitant de la gestion de l’eau : stations d’épuration, remise en état ou protection de milieux aquatiques, protection contre les crues. Différents groupes de travail vont être créés, et nous allons essayer de participer à plusieurs d’entre eux : gestion quantitative, effluents agricoles, pollutions liées à l’artisanat ou aux métiers de la restauration, micro-hydroélectricité … A la suite de l’action conjointe de VET et de la fédération de pêche, le groupe de travail que nous réclamions sur les projets d’installations de microcentrales a enfin été créé. Un tour de table a été organisé pour faire l’inventaire  des projets et des points de vue sur ce sujet. La question de l’utilisation des conduites d’eau potable ou d’eaux usées pour produire de l’électricité a été aussi évoquée. Idem pour la possibilité d’améliorer le rendement des centrales actuelles, y compris celles d’EDF (point confirmé par un élu de la Bathie).

Réserves naturelles de Tueda et Villaroger
De gros travaux étaient envisagés dans la première et un captage d’eau dans la seconde. Nous avions mis l’accent sur le décret de création de ces réserves qui exclut justement les travaux (article de presse, intervention sur FR3)… Un courrier du ministère de l’environnement est venu confirmer notre position.

Plan pastoral de territoire
Une enveloppe financière importante est consacrée par la Région pour différents travaux en alpage : desserte, rénovation ou mise aux normes de chalets communaux, énergie eau potable, assainissement. Il y a des critères environnementaux qui sont associés à l’attribution des aides accordées aux communes. Mais VET essaye d’être vigilante en matière de reverdissement des pistes, de gestion des effluents, de circulation motorisée, de patrimoine architectural. Un courrier en ce sens a été adressé au directeur de l’APTV pour une meilleure prise en compte de nos remarques.

Eclairage des montagnes
Cette pratique semble avoir cessé sur les Arcs (Peut être un peu grâce à notre courrier), mais on nous a signalé que dans la vallée des Belleville différentes montagnes étaient éclairées. D’où un courrier au maire de Saint Martin pour lui rappeler quelques évidences en matière d’économie d’énergie.

Blanchisserie à Aigueblanche
Problème de voisinage entre une zone résidentielle et une blanchisserie qui fait beaucoup de bruit et relâche des liquides suspects. Constat par la DRIRE du dépassement des normes sonores, arrêté préfectoral, mise en demeure, courrier de VET au préfet : rien n’y fait…Article récent dans la presse suite à notre intervention.

Chaufferie bois de La Plagne
Un texte de notre association, proposé à la presse,  vient relativiser l’intérêt de cette chaudière : 7000 lits chauffés sur 45 000. C’est toujours çà direz vous ! Certes, mais il en coutera chaque année l’équivalent de la production en bois de canton d’Aime. N’oublions pas d’économiser l’énergie !